AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Après-Match] France - Italie

Aller en bas 
AuteurMessage
Darkanary
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15447
Age : 50
Localisation : Oise (60)
Club et Joueur préférés : FC Nantes et Boulogne S/Mer : Da Roch', Thil
Supporter depuis : Toujours
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: [Après-Match] France - Italie   Dim 9 Sep - 8:53

Citation :
L'Italie impuissante

En ayant mis en échec l'Italie samedi à San Siro (0-0), les Bleus conservent la tête du groupe B dans ces éliminatoires de l'Euro 2008. De bon augure avant d'accueillir, mercredi au Parc des Princes, l'Ecosse vainqueur un peu plus tôt de la Lituanie (3-1) et revenue à un point des Bleus. Une rencontre à laquelle ne pourra participer Thierry Henry, l'attaquant du Barça ayant reçu un avertissement sur la pelouse milanaise. L'absence de Domenech sur le banc n'a donc pas eu de conséquences néfastes.

Javier Saviola n'a donc toujours pas trouvé de successeur. En obtenant un excellent point sur la pelouse de San Siro, l'équipe de France laisse ainsi l'attaquant du Real Madrid comme le dernier joueur à avoir inscrit un but aux Bleus, le 7 février dernier au Stade de France pour un succès de l'Argentine 1-0. Ce qui représente désormais un peu plus de 615 minutes d'invincibilité puisque l'Italie n'a pas pu tromper la vigilance de Mickaël Landreau, lui aussi toujours invaincu en Bleu depuis la première de ses sept sélections en juin 2001.

Pat Vieira et ses camarades, dont l'excellent Lassana Diarra dans le rôle de latéral droit à San Siro, gardent en mains leur destin dans cette course à l'Euro. En ne s'inclinant pas devant les champions du monde ce samedi, les Tricolores s'assuraient de garder la tête du classement avec désormais une longueur d'avance sur l'Ecosse, victorieuse un peu plus tôt dans la journée de la Lituanie (3-1). En battant les Britanniques mercredi au Parc, les Français bonifieraient ce point obtenu avec la manière à Milan et envisageraient l'avenir avec une certaine sérénité. " Malgré toute la tension qu'il y avait en dehors du terrain, nous sommes restés concentrés sur notre prestation. Ce soir, c'était une belle équipe de France, bien organisée ", se réjouissait Patrick Vieira quelques secondes après le coup de sifflet final.

La maîtrise du ballon

Malgré un accueil exécrable, une bordée de sifflets couvrant quasiment La Marseillaise au moment même où Raymond Domenech s'installait en tribunes, les coéquipiers de Vieira étaient très loin en effet d'être impressionnés. Pourtant, San Siro bouillonnait comme rarement rappelant par moment l'ambiance du 9 juillet 2006 mais pas de quoi perturber des Bleus qui posèrent rapidement le pied sur le ballon. En maîtrisant ce cuir, les Tricolores forçaient les Italiens à courir pour le récupérer mais cela ne dura pas longtemps. L'équipe de Donadoni, maîtresse dans l'art du quadrillage du terrain, n'allait pas gaspiller de l'énergie et attendait son adversaire tout en s'assurant qu'il ne s'approche de trop près de la cage de Gigi Buffon.

Hors de question évidemment pour les Transalpins de laisser des joueurs comme Malouda, Henry, Anelka ou Ribéry d'exprimer leur potentiel dans les 16 mètres. Un quatuor offensif qui réussira pourtant à s'infiltrer dans la surface mais sans danger pour le portier de la Nazionale, tout d'abord sur un centre fuyant de Malouda pour Anelka (10e), et ensuite sur une nouvelle tentative de l'attaquant de Bolton pour une frappe cette fois-ci non cadrée (17e).

Solide ces Bleus

Les Transalpins devront attendre la fin de la première période pour émerger et sortir Mickaël Landreau de son chômage technique, grâce à Alessandro Del Piero (33e) juste quelques secondes avant que Filippo Inzaghi tutoie le haut de la barre transversale. Un aperçu de ce que les Bleus allaient subir au retour des vestiaires. Le portier du PSG fut alors mis à rude épreuve en l'espace d'une minute. En s'interposant sur une tête de Barzagli (49e) et un tir puissant de Camoranesi (50e), l'ex-Nantais éteignait, heureusement pour les Bleus, un feu qui aurait pu sonner le début d'une grosse domination des Italiens. Au contraire, les Bleus répondaient du tac au tac par un tête à tête Anelka-Buffon remporté par le Bianconero (52e). " C'était un match difficile, car les deux équipes étaient bien en place tactiquement et ne se sont pas livrées ", jugera Lilian Thuram.

Le vieux sage de la défense tricolore, bien épaulé par Julien Escudé alors qu'Eric Abidal avait retrouvé son couloir gauche, réussira donc à garder la maison bleue intacte au plus grand bonheur de Pierre Mankowski, assurant sur le banc l'intérim de Raymond Domenech. On aurait presqu'oublié que la France a été privée de son sélectionneur. Une absence qui n'a pas dérangé en tout cas les joueurs confirme Vieira: " A la mi-temps, Lilian (Thuram), Thierry (Henry) et moi avons pris la parole, mais de toute façon il n'y avait pas grand chose à dire ". Mission remplie pour les Bleus.

Source : NEUF/AOL Sport

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Darkanarywww.myspace.com/darkanary
Darkanary
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 15447
Age : 50
Localisation : Oise (60)
Club et Joueur préférés : FC Nantes et Boulogne S/Mer : Da Roch', Thil
Supporter depuis : Toujours
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: [Après-Match] France - Italie   Dim 9 Sep - 9:12

Il n'y a pas à chier! C'est trop facile de critiquer les arbitres! Mais franchement, hier soir.... Si l'arbitre était plus "sérieux " dans son rôle, le premier quart d'heure aurait dû être moins méchant que ça! Les tacles à retardement, les coups bas, les simulations de fautes à l'encontre des Français etc... on été ramassé à la pelle. Il n'y a pas à chier, le coatch Français avait et à raison dans ses propos, dans ses pensées à l'encontre de l'arbitrage-maison....
Pour ce qui est de ses supporters Italiens, à siffler l'hymne de leurs adversaires est une honte, c'est vraiment des supporters de merde!
Je n'apprécie pas du tout ( de quelle pays que se soit) que l'on hue un hymne, c'est nul!, c'est ringard, tout simplement sa fait vraiment fascho!
J'espère vraiment que l'UEFA sera prendre ses responsabilités pour ses incidents. Mr Platini à su juger en tout égalité Mr Domenech, qu'il en face autant au niveau de la Fédé Italienne. Et que ce dernier laisse au vestiaire son amour propre Italienne au placard.
And Justice For All.... Clin d'oeil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Darkanarywww.myspace.com/darkanary
 
[Après-Match] France - Italie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TPR VS SCA RUGBY après match
» Italie 2-0 Irlande (Groupe C : 3er match phase de poule)
» [L1 - Journée 10] JS.Kabylie 0 - 1 MC.Alger (Après Match)
» [L1 - Journée 24] JS.Kabylie 3 - 0 MC.Alger (Après Match)
» après match Pau / TPR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FCNA Breizh :: Général :: Discussions Footballistiques :: Equipes Nationales-
Sauter vers: